Texte à méditer :  "Me zo fin ha te zo sod, me evo gwin, te zrebo yod"    je suis fin et tu es con, je boirai du vin, toi de la bouillie - (expression de Loc-Maria)   

Présentation

Fermer * Leçons de breton *

Fermer Civilisation

Fermer Clichés sur le breton

Fermer Enregistrements

Fermer Piou on ? qui suis je ?

Fermer Spécificités

Webmaster - Infos
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Loc-Maria-Plouzané
Civilisation - Suppression des talus
Suppression des talus :

Voilà un sujet qui me tient particulièrement à cœur. Les bretonnants que je rencontre régulièrement à Loc-maria Plouzané et ailleurs sont pour beaucoup d'anciens paysans. Les fermes d'autrefois n'avaient pas la même surface que maintenant mais ils ont gardés un esprit proche du monde agricole et de la terre. J'ai donc été plusieurs fois sensibilisé aux bonnes pratiques, si on peut le dire ainsi et aux mauvaises pratiques par nos anciens.

Une des mauvaises pratiques qui est un fléau aujourd'hui est la suppression des talus dans nos campagnes. Beaucoup de paysans aujourd'hui, ont des pratiques qui vont à l'encontre du bon sens et de l'esprit du travail de la terre. Je me souviens de mon grand père plantant des arbres ici ou là alors qu'aujourd'hui certaines personnes détruisent les talus, laissant place a un paysage dénaturé, un appauvrissement biologique, l'érosion des terres et une circulation de l'eau perturbée.

Alors a quoi sert un talus ?

Autrefois on donnait un nom breton a chaque champ mais les talus ne servent pas que a délimiter les parcelles, les talus ont plusieurs fonctions que connaissent très bien les paysans et que ne cesse de me rappeler mon ami Marcel  :

- Luttre contre l'érosion
- Epuration de l'eau ( limite l'écoulement des nitrates dans la rivière)
- Limitation des inondations
- Coupe vent
- Abrite une faune et flore
(nombre d'oiseaux et animaux ont leurs nids dans les talus ou les arbres sur ces talus)
- Fait parti du patrimoine breton


Je vais donc prendre un exemple concret à Loc-maria Plouzané, plus exactement a Déolen et Coat Glaz dont je suis originaire :

1) Voici une vue aérienne du 1er champ dont les talus ont étés entièrement rasés. Ce champ était autrefois de multiples parcelles, il y avait au moins 3 champs qui ne font plus que un seul maintenant. Le champ encore vert sur cette photo tout a gauche a vu aussi ses talus rasés. On n'oubliera pas de dire que le paysan n'a pas épargné une petite parcelle où il y avait autrefois une petite chapelle. D'ailleurs, j'ai eu écho avec un habitant du coin que sont enterrés sur ce terrain des allemands, 3 a priori, pendant la guerre.

coatglazjpg.jpg

Voici ce que donne maintenant ce champ a perte de vue. Disons que "coat glaz" qui veut dire " bois vert " en breton n'a plus beaucoup de raison de se nommer ainsi étant donné qu'il ne reste plus aucun arbre.
coatglaz3.jpg


2)  Par la suite a été supprimé de nouveaux talus dans les champs voisins toujours par le même agriculteur. Ici en rouge sont délimités les champs qui ne font plus que un seul aujourd'hui. Et d'autres sont en cours...

coatglaz2.jpg

Et voici la vue de ce nouveau champ aux environs de Penher. Ici il existait autrefois des talus, des arbres, bref une faune et une flore. Je me souviens qu'il y avait des oiseaux qui chaque année se posaient sur ces arbres et un paysage agréable laissant place maintenant a un paysage vide.
coatglazjpg4.jpg

 
Les agriculteurs aujourd'hui ont beaucoup de difficultés mais il ne faut pas pour autant laisser s'installer ce genre de pratiques. Il est clair que dans cet exemple de Loc-maria, la faune et la flore a disparu, c'est une évidence incontestable mais ce n'est que la surface visible. Il est fort probable que les nitrates vont s'écoulés plus facilement dans la rivière située en contre-bas de Déolen.

Plusieurs personnes ont commencé a prendre conscience de ce problème, et aussi des paysans qui commencent a reconstruire des talus. J'ai vu récemment un article dans le journal dénonçant ces pratiques. Plus près de nous, Bourg Blanc s'est lancé dans reconstruction des talus, plus de 10 kms reconstruit et je vous invite a aller sur ce site web dont le but est de valoriser les talus et démontrer les dangers de les supprimer :

http://www.talus-bretagne.org/  wink
 

Le paysan a sans doute ses raisons (laisser passer les machines.....) mais ce genre de dégradation a un impact sur tout le monde. Enfin les cotés négatifs ont surement bien plus d'impacts que les cotés positifs.

Date de création : 08/04/2010 @ 14:56
Dernière modification : 07/09/2016 @ 14:27
Catégorie : Civilisation


Imprimer l'article Imprimer l'article


react.gifRéactions à cet article


Réaction n°1 

par julun le 08/04/2010 @ 18:44

salut dit ,
bon article ,a noter le manque total de respect de cette bande de païens ,ils ont même pas de pitié pour une petite chapelle ...e

Image
leonard.jpg
Sondage
Parlez vous Breton ?
 
Oui
Un peu
Pas dutout
Résultats
Informations
Il n'y a pas de copyright sur mes enregistrements. Ils peuvent donc etre enregistrés et utilisés comme vous le souhaitez.
wink
^ Haut ^